Festival de théâtre contemporain à Pélussin

Les spectacles du soir

 


SOUS LE TARMAC

Cie Essentiel Ephémère – SOUS LE TARMAC correspondances d’aéroport

DU 24 AOÛT AU 30 AOÛT (relâche le 27 AOÛT) / 13€, 9€, 5€ / 20H

Atelier de la Soie / Durée : 1h30 / A partir de 12 ans

A la croisée des chemins à grande vitesse, l’aéroport est désormais incontournable :

A la fois, lieu de vie et lieu de passage, reflet de notre société mondialisée. Fascinante et effrayante. Un homme à la peau noire est assis immobile. Il attend. Au milieu de ce terminal où se côtoient, se cognent, se télescopent ou s’ignorent, des rêves de gosses, des histoires d’amour, du business de haut-vol, du quotidien et de l’extraordinaire… Il est là. Perdu. Un mélange étrange de tension et d’abattement semble habiter son corps. Je ne parviens plus à détourner mon regard. Je m’arrête.

Pièce écrite à partir de témoignages recueillis dans des aéroports et au CADA de Chambéry / et dans un centre d’accueil de demandeurs d’asiles

Création : mai 2018

Mise en scène : Renaud ROCHER
Jeu : Ernest Afriyié, Marie Berger, Simon Jouannot et Renaud Rocher.


Profit sur Ordonnance

Cie Mange et tais-toi - Profit sur Ordonnance

DU 24 AOÛT AU 30 AOÛT (relâche le 27 AOÛT) / 13€, 9€, 5€ / 20H

Salle des Remparts / Durée : 1h30 / A partir de : 14 ans

Avez-vous déjà compté les boîtes de médicaments dans votre armoire ?
Nous, oui.
Consommateurs par obligation ? Par peur ? Par habitude ? Par ignorance ? A travers des tableaux dans lesquels se croisent médecins, patients, lobbies et laboratoires , la pièce met en lumière un véritable labyrinthe entre argent et serment d’Hippocrate. Médicaments – Médicaments – Médicaments. Profit sur ordonnance est inspiré de données réelles, mêlant scandale sanitaire et victimes à la clé. Fiction inquiétante ou comédie grinçante ? Venez exercer avec nous votre humour caustique et citoyen.

Création 2017

Texte et mise en scène de Lindsay Barralon.
Création lumière  d’Agnès Envain.
Avec Karine Vuillermoz, Frédéric Guittet, Séverine Puel et Yann Ducruet.


Cie De l’âme à la vague & Cie Elektro Chok

Cie De l’âme à la vague & Cie Elektro Chok- Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix

DU 24 AOÛT AU 30 AOÛT (relâche le 27 AOÛT) / 13€, 9€, 5€ / 20H

Jardin des Franchises / A partir de 15 ans / Durée 1h20

‘La lettre aux paysans’, écrite en 1938, porte une utopie généreuse et salvatrice. Giono qui sait l’impuissance de l’écriture à éviter un nouveau conflit a un besoin brutal d’exprimer sa vérité sur l’humanité. Il s’adresse aux paysans, premières victimes des conflits, comme à tout un chacun : refusez d’obéir, quittez les villes et les usines, retrouvez votre autonomie d’agir et de penser. La déshumanisation liée à la domination totalitaire de la consommation ou de l’accumulation n’est pas inéluctable. Giono dénonce et propose. Ce texte vif appelle à l’insurrection des consciences.

Montage des textes : Alain Besset et Grégory Bonnefont

Mise en scène : Alain Besset
Avec : Grégory Bonnefont
Scénographie, décors : Hervé Fogeron
Spectacle coproduit par  : Durance-Lubéron-Verdon Agglomération (04) & Le centre culturel de La Ricamarie (42)

 


L'histoire de la fille d'une mère qui devient

Cie Les Exaltées – L’histoire de la fille d’une mère qui devient la mère d’une fille qui ne sera pas mère

DU 24 AOÛT AU 30 AOÛT (relâche le 27 AOÛT) / 13€, 9€, 5€ / 22H

 Salle des Franchises / A partir de 14 ans / Durée 1h10

Une femme accueille l’enfant qu’elle vient de mettre au monde. C’est une fille et c’est une déception. Elle attendait un garçon. Une naissance qui lui laissera un goût amer dans le cœur jusqu’à contaminer les générations à venir.

Cette histoire présente les enjeux de la transmission intergénérationnelle. Le poids de l’héritage familial, on n’en parle pas assez de ce poids-là qui peut modifier toute une vie et pourtant ça nous laisse pensif, pensive parce que ça nous concerne, tous les hommes et toutes les femmes. Au cœur de la pièce, trois portraits de femmes, de filles, de mères dans un monde où la seule valeur qui vaille c’est d’être un garçon, un homme, cela nous touche vraiment.

Emilie joue tour à tour trois générations de ces femmes et elle nous transporte, elle nous convainc, on est avec elle. C’est JUSTE.

Création 2018

Mise en scène : Sébastien Mortamet
Comédienne : Emilie Alfieri
Régie : Francis Faure


 

Suzanne & Simone

Cie Essentiel Ephémère- Suzanne & Simone

DU 24 AOÛT AU 30 AOÛT (relâche le 27 AOÛT) / 13€, 9€, 5€ / 22H

à Atelier de la Soie / A partir de 12 ans  / Durée 1h20

Suzanne commence à trente ans une carrière professionnelle prometteuse. Élevée par son père, elle n’a jamais manifesté de curiosité pour la famille de celle qui est partie à sa naissance. Lorsqu’elle se rend au chevet de sa grand-mère maternelle mourante, il s’agit surtout pour elle de s’éloigner d’un amoureux trop pressant. Ce que sa grand-mère lui remet alors va bousculer ses repères et la convaincre de partir à la recherche de cette femme qu’elle n’a pas connue.

Spectacle imaginé et écrit à partir de témoignages de femmes d’hier et d’aujourd’hui.

«…Ce jour-là, j’ai eu envie de crier, d’arrêter les femmes dans la rue pour leur dire : ne renoncez pas ! Ne renoncez pas au plaisir !»

Création 2019

Écriture : Marie Berger
Dramaturgie : Marie Berger et Pascaline Col
Mise en scène : Pascaline Col
Assistant mise en scène : Arlo DOUKHAN
Création lumière : Jean-Philippe Rabilloud
Distribution : Marie Berger et Alizé Lombardo

Spectacle imaginé et écrit à partir de témoignages de femmes d’hier et d’aujourd’hui.


 

CELUI QUI DIT OUI

 

Cie Les Babilleurs – Celui qui dit oui

DU 24 AOÛT AU 30 AOÛT (relâche le 27 AOÛT) / 13€, 9€, 5€ / 22H

à La halle / A partir de 10 ans / Durée 1h05

Dans une ville frappée par une épidémie, un jeune garçon dont la mère est malade décide d’accompagner les adultes à la recherche d’un antidote permettant d’arrêter l’épidémie, périple au cours duquel il doit franchir une vallée escarpée. Il sait pourtant que s’il en est incapable, il devra accepter «la grande coutume» qui le condamne à être jeté en haut de la falaise.«Celui qui dit oui» et «Celui qui dit non» présentent deux façons de réagir à deux situations quasi identiques en apparence et nous questionnent sur le libre arbitre exposé aux circonstances et à la place de l’individu dans le groupe et son pouvoir de décision. Les grandes questions philosophiques sont abordées : l’homme aide–t-il l’homme ? Faut-il être d’accord, dire oui ? ou se rebeller, dire non ? s’imposer face à nos choix de vie ?

Création 2018

Mise en scène et musiques : François Tantot
Avec : Valentine Chomette, Jean Lacroix, François Tantot

 

 

bando eloiles02